Actualités

Accueil / Actualités/ Le bulletin de paie simp...

Le bulletin de paie simplifé : la voie vers la GED ?

01 / 09 / 2017 Partager

VOUS ETES EQUIPES DE SAGE PAIE ? 

La troisième et dernière phase de déploiement du bulletin de paie simplifié interviendra au 1er janvier 2018 pour les entreprises de moins de 300 salariés.

La nouvelle présentation du bulletin de paie vise essentiellement les mentions relatives au financement du système français de protection sociale : régime de base (maladie, vieillesse, famille) et régimes complémentaires (régime agricole, régime social des indépendants, divers régimes spéciaux). Dans cette partie du bulletin de paie, les cotisations salariales et patronales seront regroupées par risque couvert avec des libellés spécifiques : maladie, accident du travail, retraite, assurance chômage, etc

Actuellement, l’employeur doit émettre le bulletin de paie sous format papier et peut, par dérogation, l’émettre sous forme électronique si le salarié est d’accord.
Depuis le 1er janvier 2017, le bulletin de paie électronique est devenu la solution de droit commun.

La prochaine étape ; le Bulletin de Paie Electronique ou version numérique du bulletin papier, se généralisera dans les entreprises et remportera l’adhésion de salariés de plus en plus nombreux. La dématérialisation du bulletin de paie offrira des avantages indéniables pour l’entreprise et ses collaborateurs, et sa mise en oeuvre est désormais favorisée par la loi.

Selon la loi El Khomri promulguée le 8 août 2016, « Sauf opposition du salarié, l’employeur peut procéder à la remise du bulletin de paie sous forme électronique ». A partir du 1er janvier 2017, les bulletins de paie pourront par défaut être remis sous format électronique.

L’édition de bulletins de paie sous format électronique répond à la généralisation des nouvelles technologies dans l’entreprise et aux objectifs de simplification et d’optimisation des processus RH. Désormais intégré au Code du Travail, le bulletin de paie dématérialisé ne doit plus faire l’objet d’une acceptation de la part des salariés. Seule une opposition formelle leur permettra de rester sur une version papier.

Selon les entreprises, la dématérialisation du bulletin de salaire entraîne des économies immédiates de 50% dans la gestion documentaire, ramenant le prix au bulletin à moins de 0,5€, archivage à vie inclus, contre un coût moyen de 1,5 à 3 € pour la version papier (mise sous pli et affranchissement inclus).

N’attendez plus pour paramétrer toutes ces fonctions afin d’être toujours à la pointe de ce qui existe pour vos salariés et vos collaborateurs des Services Paie et RH.

Contactez-nous au 01 41 20 90 90 ou par mail contact@waza-solutions.fr